Details
L’étui cylindrique à décor en camaïeu vert de petits amours en vol et sur des nuages tenant des guirlandes de fleurs, la monture en or à filets, l’intérieur en écaille de tortue, poinçon sur la gorge : décharge;
Les jumelles appliquée d’écaille de tortue semée d’une alternance d’étoiles en or rose et de pois en nacre, avec une poignée sur pivot et au centre une molette pour la mise au point, dans son écrin d’origine à la forme, en cuir doré aux petits fers d’un semi d’étoiles, de frises de pompons et nymphes, au centre monogramme ML sous une couronne fermée pour Marie-Louise d’Autriche, estampillée LEMIÈRE, Brevte. du Roi, Palais-Royal n° 6
L. de l'étui : 13,3 cm. (538 in.); L. de la paire de jumelles: 11 cm. (438 in.)
Provenance
Marie-Louise archiduchesse d'Autriche (1791-1847) (la paire de jumelles).
Collection Rothschild ; puis par descendance jusqu’au propriétaire actuel.
FURTHER DETAILS
A LOUIS XV GOLD-MOUNTED VERNIS MARTIN AND TORTOISESHELL ETUI A MESSAGES AND A PAIR OF RESTAURATION METAL-MOUNTED TORTOISESHELL LORGNETTE, THE ETUI, PARIS, 1762-1768; THE LORGNETTE, BY LEMIÈRE, PARIS, CIRCA 1820
Brought to you by

Lot Essay

Cette paire de jumelles au monogramme de l’ancienne Impératrice Marie-Louise fut achetée après la chute de l’Empire au moment où elle est duchesse de Parme. En effet, la couronne ne présente plus les aigles associés à l’Empire mais les trèfles caractéristiques de la couronne ducale. De plus Lemière fut breveté par Louis XVIII et ne pu porter ce titre qu’après 1815.

Marie-Louise archiduchesse d'Autriche (1791-1847), princesse de Hongrie et de Bohême, née à Vienne, fut impératrice des Français de 1810 à 1814, puis duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla jusqu'en 1847. Fille aînée de l'empereur François Ier d'Autriche, elle se marie en 1810 à Napoléon Ier pour sceller le traité de Schönbrunn entre la France et l’Autriche. Aprés la défaite de Napoléon en 1814, Marie-Louise rentre avec son fils à la cour de Vienne. À l'issue des Cent-Jours et de la défaite de Napoléon à Waterloo, l'impératrice, pour mieux défendre les intérêts de son fils, décide de rester fidèle à sa famille d’origine, les Habsbourg-Lorraine. Le congrès de Vienne lui accorde, en 1815, les duchés de Parme, Plaisance et Guastalla. Elle meurt le 17 décembre 1847 à Parme.
More from
Les greniers de Ferrières
Place your bid Condition report

A Christie's specialist may contact you to discuss this lot or to notify you if the condition changes prior to the sale.

I confirm that I have read this Important Notice regarding Condition Reports and agree to its terms. View Condition Report